Remboursement contraception : que proposent les mutuelles pour les pilules, la ligature des trompes et autres moyens contraceptifs ?

Le remboursement de la contraception par les mutuelles atteint 100 % pour les pilules contraceptives prises en charge par la Sécurité sociale (1ère et 2éme génération), les stérilets, les diaphragmes et les anneaux contraceptifs.

Devis Gratuits Mutuelles dès 23 /mois

remboursements contraception

Les partenaires de « Mutuelle-pas-cher.fr » comme April, Apicil ou FFA remboursent aussi à hauteur de 400 % pour la ligature des trompes, la pose d'implant ou de stérilet (dispositifs intra-utérins - DIU) par un gynécologue ou une sage-femme. Quant aux moyens contraceptifs non pris en charge par la CPAM comme les patchs, les timbres, pilules de 3éme et 4éme génération, etc., ils sont remboursables de 50 à 250 €/an.

Afin de trouver la mutuelle qui rembourse le mieux le moyen de contraception qui vous convient (Pilule, implant, préservatif, etc.), faites vos devis gratuits et trouvez instantanément la formule santé qui vous évite d'aller jusqu'à une IVG.

Quels remboursements pour les pilules et autres contraceptions par les mutuelles santé sans oublier la ligature des trompes ?

Les remboursements de la contraception provisoire par les mutuelles santé sont souvent inclus dans les garanties concernant les médicaments ou l'automédication selon que le moyen contraceptif choisi est pris en charge ou non par la Sécurité sociale. En revanche, la ligature de trompe et autres contraceptions par des moyens définitifs sont prises en charge en tant que chirurgie de derniers recours (inefficacité des autres contraceptifs).

Quels remboursements des pilules contraceptives par les mutuelles santé ?

Les remboursements des pilules abortives de 1ère et 2ème génération par les mutuelles se font à des taux de 100 % en complément des prises en charge à 65 % par la Sécurité sociale.

De plus, les mutuelles « Contraception » prévoient des forfaits de 50 à 200 € pour les pilules de 3ème et 4ème générations (pilule micro-dosée, progestative, pilule continue, etc.) et la pilule du lendemain (contraception d’urgence hormonale) non prises en charge par la Sécurité sociale.

Parmi les mutuelles qui remboursent le mieux les pilules de contraception orale figurent :

  Pilules de 1ère et 2ème génération (Ex : Triella, Leeloo, Minidril, etc.) Pilules de 3ème et 4ème génération (Ex : Qlaira, Jasmine, Cerazette, etc.)
Remboursement par la Sécurité sociale 65 % 0 %
Remboursements par les mutuelles et assurances santé Apivia 100 % 100 €/an
April 100 % 115 €/an
SwissLife 100 % 150 €/an
Apicil 100 % 200 €/an
Asaf Afps 100 % 250 €/an

Exemples de mutuelles qui remboursent bien les pilules contraceptives.

Pour bénéficier du remboursement à 100 % des pilules, il est nécessaire qu'elles soient délivrées sur ordonnance médicale. D'ailleurs, ces mutuelles remboursent en intégralité les consultations des médecins généralistes ou des sages-femmes pour se faire prescrire ces solutions contraceptives.

Les mutuelles pour jeunes étudiants permettent également de profiter de la dispense de l'avance de frais des contraceptifs oraux grâce au service de tiers payant.

Quels remboursements des stérilets, des diaphragmes et des anneaux contraceptifs par les mutuelles santé ?

Les remboursements de la contraception par stérilet (cuivre ou hormonal), diaphragmes et anneaux contraceptifs par les mutuelles santé atteignent 100 % des tarifs de base de la Sécurité sociale. Ceci permet de compléter les prises en charge à 65 % par la CPAM de ces implants médicaux qui coûtent environ 16 € pour un anneau vaginal, 30 € pour un stérilet en cuivre et 150 € pour un dispositif intra-utérins hormonal.

Ces dispositifs contraceptifs figurent parmi les moyens réversibles pour prévenir la fécondation et secondairement la nidation les plus choisis par les femmes qui ne souhaitant pas avoir d'enfants momentanément.

Quels remboursements des préservatifs, des patchs contraceptifs et des spermicides par les mutuelles santé ?

Les remboursements des préservatifs féminins ou masculins, des patchs contraceptifs et des spermicides sont inclus dans des forfaits spéciaux prévus par les mutuelles santé. Les montants de ces forfaits varient de 65 à 200 €/an pour couvrir intégralement le prix de la solution contraceptive momentanée choisie pour éviter la grossesse. En effet, l'usage de timbres pour la contraception coûte en moyenne 15 €/mois contre 20 € pour une boite de 100 préservatifs.

Quels remboursements pour la ligature des trompes par les mutuelles santé ?

Les remboursements des ligatures des trompes en cas de contraception définitive par les mutuelles santé sont de l'ordre de 500 % pour les honoraires du gynécologue et de l'anesthésiste.

Cette méthode de stérilisation irréversible est pratiquée à l'hôpital ou en clinique et une bonne mutuelle hospitalisation permet aux femmes d'être remboursées aux frais réels pour le forfait hospitalier et jusqu'à 125 € pour la chambre particulière en ambulatoire. Ceci avantage les femmes qui peuvent se reposer en chambre particulière, car bien que l'intervention ne dure qu'environ 20 minutes, elle s'effectue sous anesthésie générale et nécessite de pouvoir récupérer en toute intimité.

Quant à l’intervention de la CPAM, la ligature des trompes est prise en charge par la Sécurité sociale selon les tarifs de base suivants :

196,00 € Ligature unilatérale ou bilatérale des trompes utérines, par cœlioscopie
167,20 € Ligature unilatérale ou bilatérale des trompes utérines, par laparotomie
167,20 € Ligature unilatérale ou bilatérale des trompes utérines, par abord vaginal

Tarifs de base des remboursements de la ligature des trompes

Il est à noter que le remboursement de cette méthode de stérilisation par la Sécurité sociale est conditionné par le 3 étapes suivantes :

  • première consultation gynécologique pour informer la patiente sur les avantages et les inconvénients de cette intervention, les détails de l'opération et les alternatives possibles.
  • deuxième consultation chez le gynécologue pour confirmer le consentement par écrit de la patiente après un délai de réflexion de 4 mois entre sa demande et l'opération
  • intervention chirurgicale en clinique ou hôpital.

Ainsi, la Sécu et les mutuelles remboursent le prix d'une ligature de trompes qui coûte en moyenne de 1000 à plus de 2000 € selon qu'il s'agit d'une ligature unilatérale ou bilatérale et de la technique utilisée. En effet, la ligature des trompes de Fallope qui vise à empêcher mécaniquement les spermatozoïdes d'accéder à l'ovule et de le féconder peut être réalisée par :

  • application d'un clip ou d'un anneau sur la trompe
  • coagulation de la trompe
  • section et ligature de la trompe

En plus de rembourser la ligature des trompes ou stérilisation tubaire, les mutuelles santé couvrent une autre méthode de contraception définitive : l'obstruction des trompes utérines par la pose d'un implant intra-tubaire. Moins invasive que l'occlusion des trompes de Fallope par ligature, elle peut être réalisée en ambulatoire.

Pour trouver la mutuelle qui rembourse le mieux la contraception par occlusion des trompes, comparez dès maintenant les meilleures formules santé du marché.

Remboursements des pilules contraceptives : quelle mutuelle prendre pour éviter tout risque de grossesse non désirée et d'IVG ?

Une mutuelle qui rembourse les médicaments contraceptifs à 100 % des tarifs de base de la Sécurité sociale (BRSS) est suffisante pour couvrir les prix d'achat de certaines pilules contraceptives ; il reste à votre charge uniquement la franchise médicale de 0,5 € par boîte de comprimés.

En revanche, une mutuelle avec un forfait à partir de 100 €/an est plus recommandée pour prendre en charge les pilules non remboursées, dont l'usage à long terme coûte en moyenne plus de 10 €/mois.

De plus, ces mutuelles pour remboursement de la contraception ont l'avantage de proposer de bonnes garanties spéciales maternité. En effet, les grossesses accidentelles arrivent même chez les femmes qui prennent leurs précautions. En réalité, les moyens de contraception ont une efficacité relative sans oublier les accidents et les erreurs humaines (préservatif qui lâche, oublie de prendre la pilule, anneau vaginal contraceptif mal placé, etc.).

Dans ce cas, la femme enceinte peut prendre en urgence une mutuelle maternité sans délai d'attente afin de bénéficier immédiatement des meilleurs remboursements des frais de grossesse, si elle décide de garder le bébé.

En revanche, si la femme enceinte opte pour l'interruption volontaire d'une grossesse, les mutuelles santé remboursent à plus de 300 % les honoraires des sages-femmes et des médecins et à 100 % les médicaments prescrits pour mettre fin à la grossesse par IVG médicamenteuse.

Pour l'IVG mécanique, les complémentaires santé couvrent à plus de 300 % les consultations du gynécologue et de l'anesthésiste, les analyses biologiques, etc. De plus, elles remboursent de 200 à 300 % les frais d'hospitalisation.

Afin de trouver une mutuelle sans carence parfaitement adaptée à vos besoins et au meilleur prix.

Évaluation 4.3 sur 5 (note basé sur 6 Votes)
4.3 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Évaluer notre article

Liste des avis
Catie
J’ai décidé de me faire opérer pour une ligature des trompes. Le remboursement par la sécurité sociale et la mutuelle est-il possible ? Merci.
Administrateur de Mutuelle-pas-cher.fr
La sécurité sociale rembourse la ligature des trompes à 100 % à condition que l’intervent ion soit effectuée dans un établisse ment public ou une clinique conventionnée et suite à une période de 4 mois de réflexion suive par la signature d’un document de consentement. La mutuelle intervient par la suite pour prendre en charge les éventuels dépassemen ts d’honoraire s.
Ajouter un commentaire